Sûreté nucléaire : l'AIEA exhorte les États Membres à appliquer son Plan d’action

Écouter /

 

Le Directeur général de l’AIEA, Yukiya Amano. Photo AIEA/D. Calma

Le Directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, a exhorté lundi les États Membres et toutes les parties prenantes concernées à redoubler d’efforts dans la mise en œuvre du Plan d’action sur la sûreté nucléaire, adopté au lendemain de la catastrophe de Fukushima Daiichi, au Japon.

Devant les représentants des 75 États parties à la Convention sur la sûreté nucléaire, réunis à Vienne du 27 au 31 août pour réfléchir aux conséquences à tirer de l’accident de la centrale japonaise, Yukiya Amano a prévenu que « si l’accident ne fait plus les grands titres de la presse internationale, il reste beaucoup à faire et nous ne devons pas baisser notre garde.»

Selon lui des progrès significatifs ont été enregistrés dans plusieurs domaines-clés, notamment l’évaluation des vulnérabilités des centrales nucléaires, le renforcement des services d’examen des pairs, l’amélioration de la capacité de préparation et de réponse et l’évaluation des normes de sûreté de l’AIEA.

Les éléments clés du Plan d’action engagent tous les Etats membres ayant un programme nucléaire à entreprendre rapidement une évaluation nationale de la conception des centrales nucléaire, d'en mesurer la résistance aux phénomènes naturels extrêmes et de prendre des mesures correctives si nécessaire.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...