Somalie : l'ONU se félicite de l'adoption de la Constitution provisoire par l'Assemblée constituante

Écouter /

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et son Représentant spécial pour la Somalie, Augustine Mahiga, se sont félicités ce mercredi de l'adoption de la Constitution provisoire par l'Assemblée constituante à Mogadiscio, qui selon eux constitue une étape importante sur la voie d'un venir meilleur pour tous les Somaliens.

Pour Ban Ki-moon il s'agit d'une réussite « historique » pour les Somaliens. Le Secrétaire général de l'ONU encourage toutes les parties prenantes à entreprendre les dernières étapes pour mettre fin à la transition pacifique, unie, et en gardant à l'esprit l'intérêt du peuple somalien.

Dans une interview accordée à la Radio des Nations Unies, Augustine Mahiga a déclaré que «c'est une journée très importante pour la Somalie et pour tous ses partenaires et amis qui ont été impliqués dans son processus de paix depuis 21 ans.»

Selon le Représentant spécial, non seulement l'adoption de la Constitution provisoire par l'Assemblée constituante met fin à la période de transition qui dure depuis 9 ans, mais elle donne aux Somaliens une constitution pour la première fois depuis 40 ans et établit le cadre juridique pour construire la future Somalie.

Augustine Mahiga a affirmé que les négociations ont été intenses mais qu'elles se sont bien déroulées, avec la participation de toutes les composantes de la société civile somalienne, y compris les religieux, les femmes, les intellectuels et les « anciens ».

Le document fait entrer désormais la Somalie dans le 21 siècle, souligne le Représentant. Basé sur la Loi islamique, il reconnait les droits humains fondamentaux, y compris ceux des femmes, la mutilation génitale féminine étant expressément interdite.

L'adoption de Constitution provisoire ne représente pas la fin du processus de transition. Un nouveau parlement doit être formé d’ici la fin de la semaine prochaine, qui à son tour élira dans les sept jours suivants son Président. Puis, à compter du 20 août, le Parlement devra élire un nouveau chef de l’État, qui devra ensuite constituer un gouvernement, qui devra être à son tour validé par le nouveau Parlement, a expliqué Augustine Mahiga.

L'adoption du document a eu lieu malgré deux attentats-suicides à proximité de l'endroit où siégeait l’Assemblée nationale constituante. Les deux attaques se sont soldées par la mort de plusieurs personnes.

Le Secrétaire général condamne fermement ces attentats-suicides. Pour Ban Ki-moon « le terrorisme ne doit pas saper les gains importants obtenus jusqu’ici. »

(Mise en perspective : Cristina Silveiro ; extrait sonore : Augustine Mahiga, Représentant spécial de l’ONU pour la Somalie)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...