Somalie : l'ONU condamne le meurtre des travailleurs humanitaires

Écouter /

Une famille de déplacés somaliens-Photo: HCR-.S.M.Nor

L'ONU condamne le meurtre en Somalie, lundi, d’un employé de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) à Marka, au sud de la Somalie.

Depuis août 2011, vingt travailleurs humanitaires ont été tués en Somalie, en tentant d’apporter secours et assistance à des millions de personnes qui souffrent. Le nombre de Somaliens qui reçoivent une aide vitale a plus que doublé depuis que la famine a été déclarée en juillet 2011, alors que les Nations Unies et leurs partenaires humanitaires ont lancé une opération à grande échelle pour atteindre les communautés vulnérables. Aujourd’hui, plus de 1,6 million de Somaliens reçoivent une aide alimentaire, tandis que 1,7 million de personnes ont accès à de l’eau potable. Les attaques contre les travailleurs humanitaires compromettent la capacité de l’ONU de maintenir à grande échelle des opérations humanitaires et ont un impact sur la vie des Somaliens vulnérables.

L’ONU rappelle à tous les acteurs en Somalie le caractère neutre et impartial de l’action humanitaire et appelle toutes les parties à permettre aux travailleurs humanitaires de continuer à secourir en toute sécurité tous ceux qui en ont besoin dans le pays, où qu’ils se trouvent. Alors que les civils continuent d’être les principales victimes des conflits en cours, l’ONU exige que toutes les parties minimisent l’impact du conflit sur les civils.

 (Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...