RDC: Marche massive des chrétiens contre la rébellion du M23

Écouter /

Des fideles catholiques lors d'une messe à la Cathédrale Notre Dame du Congo. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des milliers de chrétiens catholiques ont marché ce mercredi 1er août à Kinshasa pour dire non à la balkanisation de la RDC par la voie de la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23). Cette marche organisée par la Conférence nationale épiscopale du Congo (Cenco) a mis fin aux trois journées successives d'intenses prières en faveur de la paix à l'Est du pays.

 Encadrés par la police, les manifestants se sont dirigés vers les quatorze paroisses mères, ou doyennés, de Kinshasa pour une prière de clôture. «Trop de morts au Congo, pas question de Balkaniser la RDC», scandaient des milliers de manifestants.

C'est directement après la messe matinale, qu'ils avaient entamé cette marche, désireux d'exprimer leur indignation face au projet de la balkanisation de la RDC. Selon le programme établi par la Cenco, les fidèles sont partis chacun de leurs paroisses respectives, en passant par les grandes artères de leurs différentes communes, pour se regrouper dans les 14 doyennés, prévus comme points de chutes de la marche.

Au doyenné Saint Joseph de Matonge, dans la commune de Kalamu, les fidèles ont été conviés à une prière de chapelet pour intercéder en faveur de la paix totale à l'Est de la RDC, sous la bénédiction de l'évêque auxiliaire de Kinshasa, Timothée Bodika.

Cette marche pacifique s'est achevée sous la haute surveillance des dispositifs sécuritaires de la police.

(Mise en perspective: Ascain Zigbia-Tayoro de Radio Okapi)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...