RDC : les déplacés réclament de l'aide et la fin des violences à Valerie Amos

Écouter /

La Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valerie Amos, s'est entretenue ce mercredi, avec des personnes déplacées dans la région de Goma, à l'Est de la RDC, dans la cadre de sa visite de terrain en RDC et au Rwanda .

Les personnes déplacées souhaitent surtout voir la fin des violences pour pouvoir rentrer chez elles, mais, en attendant, elles ont besoin de plus d'assistance, selon le Bureau des affaires humanitaires dans ce pays, selon le Bureau des affaires humanitaires.

Valérie Amos a pu témoigner des opérations d'aide humanitaires en cours. Elle a visité une foire de distribution non alimentaire, une distribution de biscuits énergétiques organisées par le Programme alimentaire mondial (PAM), un centre de santé tenu par l’ONG Médecins sans frontières (MSF) qui reçoit 150 patients par jour, mais aussi le site de Kibati, un site parmi des dizaines installés dans le Nord Kivu, pour les personnes déplacées par les violences.

La situation que les personnes déplacées ont dépeinte à la Responsable du Bureau des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) rappelle les descriptions de violences décrites lors d'autres visites, marquées par l’obligation de fuir et le désespoir.

« Au premier coup de feu les gens se mettent à fuir et laissent tout derrière. C'est toujours les enfants les femmes et les vieillards qui sont le plus souvent touchés et les hommes sont souvent pris de force pour combattre au sein de ces groupes armés », a précisé Yvon Edoumou, chargé de l'information pour l'OCHA en RDC.

Valerie Amos se rendra jeudi à Kigali, au Rwanda, dernière étape de sa visite dans la région, pour y rencontrer des membres du gouvernement.

(Extrait sonore : Yvon Edoumou, chargé de l'information au Bureau des affaires humanitaires de l'ONU en RDC ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...