RDC : le ministre Tshibanda plaide la cause de son pays à l'ONU

Écouter /

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de la Francophonie de la République démocratique du Congo, est venu au Siège des Nations Unies à New York pour plaider la cause de son pays suite à la détérioration de la sécurité et de l'aggravation de la situation humanitaire dans la province du Nord-Kivu.

Cela est dû, selon Raymond Tshibanda, à l'action de la rébellion du M23 et au soutien que ce mouvement reçoit de l'extérieur, tel qu'établi par le rapport des experts de l'ONU.

Dans une interview exclusive accordée à la Radio des Nations Unies, Raymond Tshibanda s’est exprimé sur la position de son pays face à d’autres groupes armés nationaux ou étrangers.

Pour rappel, il y a quelques mois, des militaires déserteurs de l'Armée nationale de la RDC ont créé un nouveau courant politico-militaire dénommé Mouvement du 23 mars (M23). Le but de ce mouvement, selon les déserteurs, est de redynamiser l'accord de paix signé en 2009 entre le gouvernement congolais et le Congrès national pour la défense du peuple (CNDP). Le M23 a été créé à l'issue d'une rencontre des officiers de l'ex-rébellion du CNDP dans le territoire de Rutshuru, situé dans la province du Nord-Kivu, à l'Est de la RDC.

Devant cette situation, sur le plan régional, le Sous-comité des Ministres de la défense de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) a tenu une réunion à Goma, en RDC le 16 Août 2012 conformément à la décision des Chefs d'Etat et de Gouvernement des pays membres de la CIRGL prise à Kampala en Ouganda le 8 Août 2012.

Cette réunion avait pour objet d'identifier des actions urgentes réalisables en vue de s'assurer que les combats s'arrêtent complètement dans l'Est de la RDC et de permettre la consolidation de la paix, la sécurité et la stabilité. Il s'est agit aussi de proposer les modalités pour l'opérationnalisation de la Force internationale neutre à déployer à l'Est de la RDC.

(Extrait sonore : Raymond Tshibanda, Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de la Francophonie de la République démocratique du Congo ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous Dossiers, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/11/2017
Loading the player ...