RDC :Le Conseil de sécurité fustige le M 23

Écouter /

Gérard Araud, Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies et Président du Conseil de sécurité pour le mois août

Gérard Araud, Représentant permanent de la France qui préside le Conseil de sécurité de l'ONU au mois d'août a lu devant les journalistes la Déclaration des quinze concernant la République démocratique du Congo. Une déclaration qui fustige expressément les agissements des mutins du Mouvement du 23 mars. 

Les membres du Conseil de sécurité avaient entendu, le 30 juillet 2012, M. Roger Meece, Représentant spécial du Secrétaire général en République démocratique du Congo et Chef de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), sur la situation dans l'est de la RDC, en particulier sur les attaques perpétrées par les mutins du Mouvement du 23 mars (M23) et sur la menace imminente qui pèse sur la ville de Goma.

Les quinze ont renouvellent leur ferme condamnation du M23 et des attaques qu'il a commises, et exigent une nouvelle fois que ce mouvement mette immédiatement fin à toute activité de déstabilisation, notamment à toute avancée vers la ville de Goma.

Les membres du Conseil de Sécurité demandent instamment au M23 et à tous les groupes armés de cesser toute forme de violence, y compris les violences sexuelles ainsi que le recrutement et l'emploi d'enfants-soldats. Ils demandent aux institutions pertinentes de veiller à ce que toutes les violations des droits de l'homme fassent l'objet d'enquêtes et à ce que les auteurs soient tenus responsables de leurs actes.

(Extrait sonore : Gérard Araud, Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies et Président du Conseil de sécurité de l'ONU au mois d'août.)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...