Nigéria : Enfin le nettoyage des marées noires

Écouter /

Une équipe prélève des échantillons d'eau d'un ruisseau dans l'Ogoniland, dans le delta du Niger, lors de l'évaluation scientifique de deux ans

Il y a douze mois, le Programme des Nations Unies pour l'Environnement avait présenté son évaluation scientifique de la pollution par les hydrocarbures dans l’Ogoniland au Nigéria au président Jonathan Goodluck.

La nappe noire était générée par une fuite d'environ 40 000 barils de pétrole intervenue en décembre 2011 dans l'Océan atlantique. Le PNUE soulignait la nécessité d'agir rapidement afin de prévenir que la pollution ne se propage davantage et afin d’exacerber l’héritage déjà tragique pour le peuple Ogoni.

Aujourd'hui le gouvernement nigérian a enfin décidé de procéder à une vaste opération de nettoyage de la plus importante marée noire qu'ait connue le Nigéria depuis 1998. Une décision qui satisfait le PNUE qui souhaite un passage à l'action : “Nous lançons cet appel à l'action car les gens sont vraiment exposés à un degré très élevé de pollution de l'eau qu'ils consomment, du sol et de l'air qu'ils respirent; en raison notamment des incendies provoqués par ces marées noires“, explique Nick Nutel, porte-parole du Programme des Nations Unies pour l'Environnement“.

Selon les estimations du PNUE, les coût initial du projet s'élève à un milliard de dollars et l'Opération de nettoyage devra durer une trentaine d'années.

(Extrait sonore : Nick Nutel; porte-parle du programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) ; propos recueillis par Derrick Mbatha)

Classé sous Environnement, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...