Journée mondiale humanitaire : plus d'un milliard de personnes participent à la campagne de l’ONU

La campagne mondiale des Nations Unies pour mettre en évidence l’impact que les actions humanitaires, petites ou grandes, peuvent avoir sur le monde, a été saluée lors de la Journée mondiale humanitaire, comme un succès par ses organisateurs, après avoir recueilli plus d’un milliard de messages d’espoir visant à encourager les gens à faire quelque chose de bon pour les autres et à partager, via les médias sociaux.

«Il y a sept milliards de personnes dans le monde et nous avons atteint des centaines de millions d’entre elles avec notre message. Les gens se soucient vraiment, a déclaré la Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Valerie Amos, dans un communiqué publié par le Bureau des Nations Unies pour la Coordination des affaires humanitaires (OCHA), qu'elle dirige.

Cette année, pour marquer la Journée, qui est célébrée le 19 août, l’ONU a lancé une campagne intitulée «J'étais ici”, visant à engager un milliard de personnes à travers les médias sociaux à réaliser un acte humanitaire, et à partager leurs actions individuelles avec d'autres par le biais d’un site internet interactif, www.whd-iwashere.org. Dans la matinée du dimanche 19 août, plus d’un milliard de messages ont été transmis simultanément.

Organisée par l’OCHA et lancée le 2 août, la campagne a reçu le soutien de la chanteuse américaine, Beyoncé Knowles, qui, avec la compositrice Diane Warren, a fait don de la chanson «I Was Here» à la campagne. Sa contribution a également inclus le tournage d’une vidéo de la chanson dans la salle de l’Assemblée générale au Siège de l’ONU à New York.

“Grâce à l’incroyable travail de Beyoncé et de nos partenaires, nous avons maintenant un engagement mondial en faveur de l’action humanitaire. Le message invitant chacun de nous à s'entraider est universel », a déclaré Valerie Amos. «Rendre votre marque et de dire” J'étais ici» résonne puissamment avec les gens partout dans le monde.”

Selon l'OCHA, les chiffres de la campagne ont grimpé significativement après la publication du clip vidéo “I Was Here”, le 18 août. La sortie du clip comprenait des projections sur des écrans géants notamment à Dubaï, à Genève, à Addis-Abeba, ainsi que dans le quartier de Times Square, à New York.

“J'ai l'impression que nous voulons tous savoir que notre vie a un sens et que nous avons fait quelque chose pour quelqu’un d’autre; que nous transmettons quelque chose de positif, peu importe que cet acte soit grand ou petit”, avait déclaré Beyoncé à la veille de la Journée.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...