HCR/ Yémen : le flux des migrants et réfugiés à un niveau record

Écouter /

 Avec plus de 63.000 réfugiés ayant effectué la traversée par le Golfe d'Aden ou la mer Rouge vers le Yémen dans les sept premier mois de 2012, le HCR a signalé ce mardi lors d'un point de presse à Genève, que le flux des réfugiés vers ce pays a atteint un niveau record.

D'après la porte-parole du HCR, Melissa Flemming, ce chiffre marque une hausse de 30% par rapport à la même période en 2011, qui avait déjà été considérée une année record sur le plan des arrivées de migrants et réfugiés. De plus, a-t-elle rajouté, l'on s'attend à ce que ce chiffre explose, une fois les données pour le mois d'août comptabilisées.

Selon le HCR, mise à part l'explosion des arrivées, il y aurait quelques changements au niveau des pays d'origine. Alors que les Somaliens étaient depuis des années la population migrante majoritaire à destination du Yémen, ils seraient aujourd'hui remplacés par les Éthiopiens, 51 000 d’entre eux ayant été recensés dans le courant de l'année.

Les difficultés économiques et le manque d'avenir sont les principales raisons citées par les Ethiopiens cherchant l'asile au Yémen, selon le HCR.

Aussi, le HCR souligne des tendances troublantes dans la façon d'effectuer la traversée, avec notamment plus de bateaux effectuant chaque jour le trajet entre Djibouti et le Yémen et l'utilisation de systèmes bancaires réguliers pour payer les voyages auprès des passeurs clandestins.

 

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...