FAO : les universités au service de la sécurité alimentaire

Écouter /

Le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a invité récemment les universitaires à s'impliquer dans la recherche sur la pauvreté rurale et les entreprises agro-alimentaires. Cette recherche qui concerne les petits producteurs, dont notamment les femmes, devrait appuyer les efforts de la FAO visant à remplir son mandat principal focalisé sur la sécurité alimentaire.

“Un des grands défis que nous devons relever aujourd’hui est d’utiliser les connaissances universitaires pour comprendre et améliorer la vie des populations rurales à travers le monde”, a déclaré Graziano da Silva. “Pour ce faire, nous devons regarder la réalité en dehors des murs de l’université” a-t-il ajouté.

Selon lui, l'insécurité alimentaire, les carences en nutriments, la nourriture insalubre, ainsi que la concurrence inégale entre petits et grands producteurs de denrées alimentaires, sont les problèmes les plus pressants dans la lutte contre la faim et le sous-développement rural dans lesquels les universitaires pourraient s'impliquer.

La recherche vers l’élaboration de principes pour des investissements agricoles responsables, et comment intégrer les petits agriculteurs dans les filières agricoles et alimentaires, sont parmi les domaines de préoccupation dans lesquels le Directeur général de la FAO estime que les universités ont un rôle à jouer.

Cette semaine sur Voix de femmes nous recevons Marcela Villarreal, Directrice du Bureau des partenariats au sein de la FAO. Elle explique cet appel de la FAO aux universités.

(Interview : Marcela Villarreal, Directrice du bureau des partenariats de la FAO ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...