Désarmement : l’ONU appelle à un traité sur le commerce des armes légères

Écouter /

La Conférence des Nations Unies sur les armes légères a ouvert ses portes ce lundi au Siège de l'ONU à New York. Cette conférence, qui durera jusqu’au 7 septembre, est l'occasion d'examiner la mise en œuvre du Programme d'action en vue de prévenir, combattre et éliminer le commerce illicite des armes légères sous tous ses aspects.

Que ce soit dans un contexte de conflit armé, de piraterie, de gang ou de violences liées au crime, chaque année les armes légères coûtent la vie à plus d'un demi-million de personnes, la plupart des civils et plus particulièrement les pauvres.

Depuis l'adoption du Programme d'action en 2001, l'on constate des progrès au niveau des cadres juridiques nationaux et de l'établissement de commissions nationales sur la question ou encore de la sécurité des dépôts d'armes, a constaté le Vice-secrétaire général des Nations Unies à l'ouverture de la conférence.

Jan Eliasson a toutefois souligné qu’il y a « beaucoup de travail a faire » en énumérant les nombreux défis qui demeurent, notamment au niveau de la capacité des Etats à exercer un contrôle efficace, de la coopération et du suivi entre les États , ou encore de la sécurité des dépôts d'armes.

Le Vice-Secrétaire général, qui parlait au nom de Ban Ki-moon, a exhorté les participants à la Conférence à redoubler leurs efforts pour arriver à un accord sur un traité robuste sur le commerce des armes dès que possible, soulignant que celui-ci aurait certainement un impact important.

(Extrait sonore : Jan Eliasson, Vice-Secrétaire général des Nations Unies)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...