Côte d'Ivoire : les attaques contre les FRCI se multiplient

Écouter /

Dabou : les camps de la police et de la gendarmerie attaqués par des assaillants

En Côte d'Ivoire, les attaques contre les Forces de défense et de sécurité se multiplient. La série noire continue avec l'attaque intervenue dans la ville de DABOU dans la nuit de mercredi à jeudi 16 août. Cette attaque a visé le camp militaire, la Gendarmerie, le Commissariat et la prison civile de cette ville.

 En une dizaine de jours, les Forces républicaines (FRCI) ont essuyé des assauts en série à Abidjan, dans ses environs et dans l`ouest du pays, y perdant dix hommes. A Dabou, à environ 50 km à l`ouest de la capitale économique, les assaillants ont visé non seulement le camp FRCI mais les bases de la police et de la gendarmerie, ont tué trois civils et ouvert la prison d`où se sont évadés des dizaines de détenus.

Ces violences, à Dabou, surviennent après une récente série d'attaques contre les militaires, à Abidjan et ses environs ainsi que dans l'Ouest du pays. Les autorités ivoiriennes accusent des miliciens et militaires partisans de l'ex-président Laurent Gabgbo. De son côté, le parti de l'ex-président, le Front populaire ivoirien (FPI) rejette ces allégations et réclame des enquêtes.

(Extrait sonore : Paul Koffi Koffi, Ministre ivoirien de la défense ; propos recueillis par nos confrères

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...