Tombouctou : le Comité du patrimoine mondial appelle à la fin à la destruction du patrimoine malien et adopte une décision pour son soutien

Écouter /

Un site de Tombouctou (Photo : UNESCO)

Le Comité du patrimoine mondial a condamné le 2 juillet la destruction des sites du patrimoine mondial au Mali et a décidé des mesures visant à aider le pays à protéger son patrimoine.

Dans sa décision, le Comité de 21 membres chargé de la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial adoptée en 1972, a demandé au Directeur général de l'UNESCO de créer un fonds spécial pour aider le Mali à la conservation de son patrimoine culturel.

Le Comité a également lancé un appel à tous les États Membres de l'UNESCO et sur l'Organisation islamique pour l'éducation, la science et la culture (ISESCO), ainsi que l'Organisation de coopération islamique (OCI) à fournir des ressources financières à ce fonds.

La décision a fermement condamné les actes de destruction de mausolées du patrimoine mondial de Tombouctou et a appelé à mettre fin à ces actes répugnants “.”

Le texte de la décision a également prié la Directrice générale de l'UNESCO d'envoyer une mission au Mali, si possible en vue d'évaluer, de concert avec les autorités nationales concernées ainsi que les autorités locales, l'étendue des dégâts et des destructions et de définir d'urgence les besoins de conservation.

Le Comité du patrimoine mondial a également reconnu les efforts déjà entrepris pour aider le Mali à sauvegarder son patrimoine, notamment l'envoi d'une mission en mai par la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, et les efforts de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et les pays de la région pour aider le peuple du Mali à résoudre la crise.

Le Mali a récemment pris des mesures pour adhérer au deuxième Protocole à la Convention de La Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé, protocole adopté en 1999 qui, entre autres, pénalise la destruction intentionnelle du patrimoine culturel.

(Interview : Rony Amelan, chargé de la presse auprès du Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...