Syrie : Ban Ki-moon, préoccupé par la menace d'utilisation d'armes chimiques

Écouter /

Des manifestants en Syrie. Par sa nouvelle résolution, le Conseil des droits de l'homme condamne l'assassinat ciblé d'enfants

Ban Ki-moon, a exprimé aujourd’hui sa préoccupation au sujet de l’utilisation possible d’armes chimiques dans le conflit syrien et a souligné la nécessité pour la communauté internationale de garder un œil attentif sur la situation.

S'exprimant devant les journalistes à Belgrade lors d'une visite en Serbie, Ban Ki-moon a estimé qu'il était

répréhensible si quelqu’un en Syrie envisagait l’utilisation de ces armes de destruction massive, comme les armes chimiques.

Il a également noté, avec préoccupation, que la Syrie n’est pas un État partie à l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques (OIAC).

L’OIAC est l’organisme d’exécution sur les armes chimiques de la Convention sur l'interdiction de ces armes. Elle vise à éliminer une catégorie entière d’armes de destruction massive en interdisant le développement, la production, l’acquisition, le stockage, la conservation, le transfert ou l’utilisation d’armes chimiques par les États parties.

Le gouvernement syrien aurait déclaré aujourd’hui qu’il va utiliser ses armes chimiques et biologiques contre les attaques de l’étranger, tout en ajoutant qu’il ne comptait pas les utiliser contre ses propres citoyens.

Mise en perspective de Maha Fayek

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...