Sud-Kivu: Kalehe sous les coups de feu des FDLR

Écouter /

Des membres des FDLR, dans la forêt de Pinga, en République démocratique du Congo (Photo : Radio Okapi)

Les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) alliées aux miliciens Maï-Maï Nyatura, ont tué sept personnes à l'arme blanche et blessé grièvement sept autres, le week-end dernier, dans la localité de Nyaluchangi, en territoire de Kalehe (Sud-Kivu).

Vendredi dernier, ces rebelles rwandais ont incendié soixante-quinze maisons dans la localité de Kachukano. Le chef de la localité de Ngungu confirme cette information et ajoute que ces FDLR ont pris l'habitude d'incendier les villages après avoir pillé les biens des populations.

Ce chef local indique également que les populations se déplacent vers la ville de Goma, la cité de Sake ainsi que celle de Minova, où elles sont reçues dans des familles d'accueil. Certains déplacés passent en revanche la nuit à la belle étoile. D'autres habitants d'Ufamandu sont obligés de passer la nuit dans la brousse, affirme la même source.

Les rebelles FDLR sont également opérationnels au Sud-Kivu où ils ont tué six militaires le 1er juillet dernier lors d'une attaque dans la cité de Luofu, à 24 kilomètres de Kanyabayonga (Nord-Kivu).

Des sources indépendantes avaient indiqué que quatre militaires et deux civils avaient été blessés et deux maisons détruites au cours de cette attaque.

(Reportage : Ezechiel Batumike, de Radio Bubandano, pour Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...