RDC-Rwanda : Ban Ki-moon préoccupé par les agissements du groupe rebelle M23

Écouter /

Au cours de conversations téléphoniques avec les Présidents du Rwanda et de la République démocratique du Congo (RDC), le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a exprimé son inquiétude concernant les informations selon lesquelles le groupe rebelle armé M23, qui opère actuellement dans l’est de la RDC, reçoit une aide extérieure.

Formé d’anciens soldats congolais qui se sont mutinés en avril dernier, le M23 est actuellement dirigé par le colonel Sulutani Makenga. Il s’était dans un premier temps regroupé autour de Bosco Ntaganda, un général sous le coup d’un mandat d’arrêt international émis par la Cour pénale internationale (CPI), qui l’accuse de crimes de guerres pour avoir recruté et utilisé des enfants soldats dans des combats au nord-est de la RDC en 2002-2003.

Soulignant la nécessité de tout mettre en œuvre pour empêcher la progression du M23 et faire cesser les combats immédiatement, Ban Ki-moon a exhorté les Présidents Kagamé et Kabila à ouvrir un dialogue pour désamorcer les tensions et mettre fin à la crise.

De leur coté , la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) et le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) ont réitéré leur préoccupation devant la situation humanitaire et sécuritaire qui règne au Nord Kivu et l’impact des affrontements armés sur la population civile.

Mise en perspective de Maha Fayek

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...