Patrimoine mondial : 26 nouveaux sites inscrit sur la Liste de l'UNESCO

Écouter /

Parc naturel des colonnes de la Lena

Le Comité du patrimoine mondial de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a inscrit lundi le Parc naturel des colonnes de la Lena, en Fédération de Russie, sur la Liste du patrimoine mondial comme le dernier site à être inscrit cette année. Le Tchad, le Congo, Palaos et la Palestine ont pour la première fois des sites inscrits.

Le parc naturel des colonnes de la Lena est marqué par de spectaculaires colonnes de pierre d’une hauteur de près de 100 mètres qui longent les rives de la Lena au centre de la République de dans la région de Yakoutie. Elles sont nées du climat continental extrême de la région où l’amplitude annuelle des températures atteint presque 100 degrés centigrades, d’environ -60 en hiver à 40 en été. Le site se caractérise également par de nombreux fossiles de nombreuses espèces, pour certaines uniques, datant du Cambrien.

Au total, cinq sites naturels ont été inscrits au cours de cette session du Comité du patrimoine mondial : le Site fossilifères de Chengjiang en Chine ; le Trinational de la Sangha au Congo, Cameroun et République centrafricaine ; le parc naturel des colonnes de la Lena en Russie ; les Ghâts occidentaux en Inde et les Lacs d’Ounianga au Tchad.

Le lagon sud de Rocks Islands au Palaos a été inscrit comme site mixte, culturel et naturel. Au total, 20 sites culturels ont été inscrits au cours de cette session.

L’Église de la Nativité et la route du pèlerinage à Bethléem en Palestine ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril en même temps que sur la Liste du patrimoine mondial. Deux sites du patrimoine mondial du Mali, Tombouctou et le Tombeau des Askia ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en danger, de même que Liverpool-Port marchand au Royaume-Uni et les Fortifications de Portobelo-San Lorenzo sur la côte caraïbe du Panama.

Enfin, le Comité du patrimoine mondial a reconnu que le bon état de conservation de deux sites pouvait permettre le retrait de la Liste du patrimoine en péril du fort et des jardins de Shalimar à Lahore au Pakistan et des rizières en terrasses des cordillères des Philippines.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...