ONU/Mali : établir un gouvernement représentatif et recouvrer l'intégration territoriale

Écouter /

M. Said Djinnit, Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau pour l'Afrique de l'Ouest.

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique de l'Ouest, Saïd Djinnit a rappelé ce jeudi devant la presse, à Genève, que la détérioration de la situation au Mali exige la conjugaison des efforts de la communauté internationale.

Saïd Djinnit a déclaré qu'actuellement les efforts menés pour résoudre la crise malienne portent, d'une part, sur la création d'un gouvernement inclusif et représentatif, mettant les institutions maliennes au centre de toute recherche de solution ; et, d'autre part, sur la promotion d'un dialogue entre les Maliens, pour établir deux feuilles de route. La première feuille de route conduirait à une sortie de la crise institutionnelle dans les 12 mois fixés par la CEDEAO ; la deuxième, au recouvrement de l'intégrité territoriale du Mali, de façon consensuelle et avec le soutien de la communauté internationale.

Les déclarations du Représentant spécial viennent au lendemain de la « fin de non-recevoir » reçue par la délégation de la CEDEAO, à Bamako, venue chercher la réponse de la junte aux exigences fermes de la sous-région et demander à la junte de remettre le pouvoir aux autorités constitutionnelles.

(Extrait sonore : Saïd Djinnit, Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique de l'Ouest)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...