OIT/emploi : les besoins en qualifications ne cessent de croître

Écouter /

La «guerre des talents» à l'échelle mondiale devrait s'intensifier une fois que les économies seront rétablies. C'est ce que fait savoir l'OIT à la veille de la Journée mondiale de la population. Alors que la population mondiale croît, il en va de même pour la demande d'emplois. Paradoxalement, le déficit mondial de qualifications va lui aussi se creuser.

Certains pays sont confrontés à des sociétés vieillissantes, d'autres à une forte expansion de leur population jeune, mais tous doivent améliorer le développement des compétences pour répondre aux besoins actuels et anticiper les demandes futures.

Dans l'ensemble, la population mondiale vieillit. La proportion de la population âgée de 60 ans et plus va augmenter dans les régions développées pour passer de 22 pour cent en 2010 à 33 pour cent en 2050, et de 9 à 20 pour cent dans les régions moins développées, selon les Perspectives de la population mondiale de l'ONU.

Du coup, il va devenir de plus en plus difficile de trouver les bonnes compétences au bon moment. Alors que la population en âge de travailler décline, le rythme des changements technologiques et de l'innovation s'accélère, et les marchés émergents deviennent plus concurrentiels et doivent attirer des talents. Même en période de crise, quand le réservoir de compétences est vaste, les entreprises ne réussissent pas toujours à trouver les talents dont elles ont besoin en raison du décalage entre l'offre et la demande de compétences.

À long terme, ce décalage devrait s'accentuer malgré des prévisions indiquant que le nombre de demandeurs d'emploi va enfler pour atteindre 210 millions en 2016.

(Mise en perspective de Fréderic Choinière)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...