OCHA : 62 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire dans le monde

Écouter /

La Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires des Nations Unies, Valérie Amos

La Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Valérie Amos, a annoncé jeudi que 62 millions de personnes dans le monde ont actuellement besoin d’une aide humanitaire, principalement en raison de l’insécurité alimentaire, des conflits et des catastrophes naturelles.

« Actuellement, des personnes dont les vies et les moyens de subsistances ont été brisés à cause de conflits, de la famine ou de catastrophes naturelles ont besoin d’aide de toute urgence dans 20 pays du monde », a déclaré Mme Amos dans un communiqué de presse.

« En plus de fournir une aide efficace, les agences humanitaires travaillent en vue d’améliorer la résilience des communautés et de renforcer leur capacité à faire face à l’impact de catastrophes et des conflits à venir », a-t-elle ajouté.

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que le nombre de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire avait augmenté de 20% pendant les six premiers mois de l’année.

Une grande partie de ces personnes se trouvent sur le continent africain, avec plus de 18 millions de personnes qui font face à une grave crise alimentaire dans la région du Sahel, et à cause des conflits et de l’insécurité au Mali et au Soudan du Sud.

Les problèmes d’insécurité alimentaire, de malnutrition et d’insécurité se sont également aggravés au Yémen, où 60% des enfants âgés de moins de cinq ans souffrent de malnutrition sévère et aigüe, un taux dépassé seulement en Afghanistan. Des centaines de milliers de personnes ont été touchées par les conflits armés en Syrie, ce qui a poussé de nombreuses personnes à fuir le pays.

Pour répondre à ces besoins considérables, les agences humanitaires ont augmenté leur demande de financement auprès des bailleurs de fonds de 7,8 milliards de dollars au début de l’année, à 8,8 milliards actuellement. Jusqu’à présent, 45% de cette somme a été reçue.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...