Michel Sidibé : ''Il faut vaincre le Sida au plus vite''

Écouter /

De gauche à droite : Anuar Luna, GNP+, Svitlana Moros, Réseau mondial des personnes ukrainiennes vivant avec le VIH, Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA, l'Ambassadeur Eric Goosby, Coordonnateur de la lutte mondiale contre le sida pour le gouvernement américain, Amina Ibrahim, Objectifs pour le développement durable des Nations Unies, Mahmoud Mohieldin, Directeur général, Banque mondiale.

L'augmentation du nombre de personnes ayant accès aux thérapies antirétrovirales permet de réduire le nombre de nouvelles infections », indique l'ONUSIDA. Et les chiffres sont évocateurs. Selon les auteurs du rapport 2012 sur l'état du Sida dans le monde publié cette semaine, 8 millions de personnes supplementary ont eu accès aux soins….

Mieux, en 2010, au moins 56 pays étaient parvenus à stabiliser ou à réduire de manière considérable le taux des nouvelles infections par le VIH. Ainsi en 10 ans, ces dernières ont reculé de 20%. Les jeunes femmes entre 15 et 24 ans restent le groupe le plus vulnérable, avec 1,2 million de nouveaux cas en 2011. Au total, le monde compte aujourd'hui 34,2 millions de patients vivant avec le VIH. Et en 2011, près de 1,7 million de décès ont été enregistrés.

« Il est indispensable que tout le monde, dès aujourd'hui et pour toujours, bénéficie du traitement et de la prévention contre le VIH », a expliqué Michel Sidibié, Directeur exécutif de l'ONUSIDA. « Tous ensemble, nous vaincrons le SIDA. La question n'est pas de savoir si nous y parviendrons, mais quand nous y parviendrons ».

(Interview: Michel Sidibié, Directeur exécutif de l'ONUSIDA ; propos recueillis par Damien Bonelli)

Interview intégrale de Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA Écouter /
Classé sous Dossiers, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...