La moitié des observateurs de l'ONU ont quitté la Syrie

Écouter /

Hervé Ladsous (à gauche), Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, en compagnie du Général Boubacar Gaye, nouveau chef de la MISNUS, lors d'un point de presse à Damas le 25 juillet 2012 (Photo : Youtube/MISNUS)

La moitié des 300 observateurs de l'ONU, dont le mandat s'achève dans moins d'un mois, ont quitté la Syrie, a affirmé mercredi à Damas le chef des opérations de maintien de la paix de l'ONU, Hervé Ladsous.

« Environ la moitié des observateurs militaires ont été renvoyés dans leurs pays, et la Mission de supervision de l'ONU en Syrie (MISNUS) opère sur une base réduite en nombre et en équipes dans les provinces, elle fait ce qu'elle peut », a affirmé M. Ladsous lors d'une conférence de presse à Damas.

Les 300 observateurs militaires non armés, accompagnés d'une centaine d'experts civils, avaient été déployés en avril afin de surveiller un cessez-le-feu qui n'a jamais été respecté. Ils avaient dû renoncer à la mi-juin à patrouiller sur le terrain en raison de l'intensification des combats.

Vendredi, l'ONU a prolongé pour une « ultime période de 30 jours » la mission de ses observateurs en Syrie.

Hervé Ladsous a souligné que la résolution de l'ONU indiquait qu'aucune prolongation ne serait envisagée s'il n'y avait pas de «progrès »dans la baisse du niveau de violence et l'usage des armes lourdes.

(Extrait sonore : Hervé Ladsous. Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix)

Classé sous Conseil de sécurité, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...