Kofi Annan, de nouveau à Moscou pour évoquer le dossier syrien

Écouter /

Kofi Annan, l’Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la Syrie (Photo ONU/Jean-Marc Ferré)

Kofi Annan s'est rendu ce lundi à Moscou pour une visite de deux jours. L’Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la Syrie doit d'abord s'entretenir avec le Ministre russe des affaires étrangères, Sergei Lavrov, ensuite avec le Président Vladimir Poutine.

Cette visite a lieu alors que deux projets de résolution sur la Syrie sont à la table du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Le premier projet est présenté par les Etats-Unis, la France, l'Allemagne, le Portugal et le Royaume Uni, donnerait dix jours au régime syrien pour retirer ses troupes et armes lourdes des villes rebelles, sous peine de sanctions diplomatiques et économiques. Il prévoit également la prolongation de 45 jours de la Mission de supervision des Nations Unies en Syrie (MISNUS), dont le mandat actuel arrive à terme au 20 juillet. Il est placé sous le Chapitre VII de la charte de l'ONU, ce qui pourrait ouvrir la voie à l'usage de force.

Le second projet, proposé par la Russie, soutient les efforts déployés par Kofi Annan et les accords conclus à Genève. Il demande la prolongation de trois mois de la MISNUS.

Moscou a rejeté le projet des occidentaux, craignant une réédition du scénario libyen.

Pour sa part, Kofi Annan tente de rapprocher les positions, car il estime « qu'il est dans l’intérêt de la Russie comme des autres pays de trouver un moyen de travailler ensemble » pour empêcher l'éclatement de la situation sur le terrain.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...