Kiribati doit améliorer l'accès à l'eau et l'assainissement

Écouter /

Des latrines artisanales en Bolivie--© UNICEF

La Rapporteuse spéciale des Nations Unies pour le droit à l’eau et à l’assainissement, Catarina de Albuquerque, a exhorté mercredi le gouvernement de Kiribati à faire de l’accès au droit à l’eau potable et à l’assainissement une priorité nationale.

Privée d’accès à des sanitaires, une grande partie de la population de Kiribati se trouve contrainte de faire ses besoins dans l’océan ou la nature, ce qui a des implications de santé publique graves puisque les excréments humains sont porteurs de maladies.

Cela est particulièrement problématique dans les quartiers sud de la capitale Tarawa, où des systèmes de traitement des eaux usées sont inadéquats, un manque de lavage des mains et les pratiques de défécation à ciel ouvert entrainent une mortalité infantile importante.

Des études révèlent que l’accès à des quantités suffisantes d’eau améliore l’hygiène personnelle et réduit donc la prévalence de la diarrhée et d’autres maladies fatales pour les enfants.

Mise en perspective de Maha Fayek

Classé sous L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...