Frontière libano-syrienne : l’ONU préoccupée par la multiplication des incidents

Écouter /

Des réfugiés syriens au nord du Liban (photo: HCR / F. Juez)

Lors d’un entretien à Beyrouth avec le Premier Ministre du Liban, Najib Mikati, le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le Liban, Derek Plumby a exprimé aujourd’hui sa préoccupation après les récents incidents le long de la frontière du Liban avec la Syrie. Il a souligné que le Conseil de sécurité et la communauté internationale se sont engagés à préserver la sécurité et la stabilité dans la zone.

«J’ai dit au Premier ministre que les membres du Conseil ont été préoccupés par les incidents le long de la frontière du Liban avec la Syrie et qu’ils avaient insisté sur l’importance du respect de la souveraineté du Liban et de son intégrité territoriale», a déclaré Derek Plumbly, dans un communiqué à la suite de sa rencontre avec le chef du gouvernement libanais. .

“J’espère que tous entendront le message que la souveraineté du Liban doit être respectée», a ajouté le Coordonnateur lors d'un point de presse à Beyrouth.

Derek Plumbly a déclaré que les membres du Conseil apprécient la détermination des dirigeants libanais à protéger leur pays contre les effets de la crise en Syrie, qui a entraîné la mort de plus de 10.000 personnes, essentiellement des civils, et le déplacement de dizaines de milliers d’autres depuis le début du soulèvement entamé il y a seize mois contre le président Bachar al-Assad .

Le Coordonnateur spécial a réitéré l’engagement de la communauté internationale à continuer d’appuyer le gouvernement à respecter ses obligations humanitaires envers les milliers de Syriens qui ont trouvé refuge au Liban.

Selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), quelque 18.000 Syriens sont arrivés au Liban la semaine dernière, de nombreux réfugiés déclarant au HCR qu’ils avaient l’intention de séjourner pendant trois ou quatre semaines jusqu’à ce que le calme soit revenu dans les villes de Damas et Homs.

À ce jour, le HCR a enregistré quelque 30.000 réfugiés syriens au Liban, alors que 2 500 autres attendent toujours d'être enregistrés.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...