David Beckham, en guerre contre l'arrêt de croissance

Écouter /
David Beckham (à droite) remet en mains propres sa lettre au Premier Ministre David Cameron (à gauche) (Photo : UNICEF UK/Mickael Buck)

David Beckham, Ambassadeur de bonne volonté pour l'Unicef se réunit avec le Premier ministre britannique David Cameron pour l’exhorter à prendre des mesures immédiates pour s’attaquer à une crise cachée qui affecte 180 millions d'enfants dans le monde : l'arrêt de croissance.

David Beckham a remis au premier ministre britanique une lettre qui a été co-signée par plus de 50 sportifs et vedettes dont Ewan McGregor, Lewis Hamilton, Claudia Schiffer, Orlando Bloom, Boris Becker et Alex Ferguson.

La lettre demande instamment à David Cameron d’utiliser sa position pour aider à réduire le nombre d'enfants touchés par «le retard de croissance». Elle met l'accent sur les dommages irréversibles causés au corps et au cerveau d’un enfant s'il ne reçoit pas les bons nutriments dans les premiers 1.000 jours de sa vie.

Le retard de croissance ou la diminution anormale de vitesse de croissance, compte tenu de l'âge de l'enfant, est le signe d'une pathologie. Il peut conduire à une petite taille si le ralentissement de croissance est durable et important.

Seule la reconstitution de la courbe de croissance, en particulier récente, permet de reconnaître ce ralentissement.

Mise en perspective de Maha Fayek

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...