Criquets pèlerins : la menace s'intensifie au Sahel

Écouter /

Photo : FAO

À la sécheresse des derniers mois et à l'instabilité politique actuelle, on doit maintenant ajouter le criquet pèlerin à la liste des menaces qui planent sur la région du Sahel. Des pluies abondantes au cours des trois dernières semaines dans le nord du Mali et du Niger ont favorisé la maturation des criquets qui pourraient détruire les cultures. Cette infestation est d'autant plus difficile à gérer que l'insécurité dans la région entrave les opérations d'évaluation et d'épandage d'insecticides.

La menace du criquet pèlerin s'est précisée sur les cultures et les pâturages du Niger et du Mali depuis que des essaims de ces insectes sont arrivés le mois dernier dans les régions septentrionales des deux pays, en provenance d'Algérie et de Libye.

Les infestations acridiennes furent d'abord signalées en janvier 2012 près de Ghat, dans le sud-ouest de la Libye, ainsi que dans le sud-est de l'Algérie.

Fin mars, la FAO avait alerté sur la possible arrivée d'essaims au Niger et au Mali en juin. Des pluies persistantes et le bon développement afférent de la végétation ont favorisé la formation d'essaims à la mi-mai. L'insécurité de part et d'autre de la frontière en Algérie et en Libye a entravé les opérations de prospection et de lutte antiacridienne. En conséquence, les groupes et essaims qui n'ont pas pu être traités ont migré à travers le Sahara vers le Mali et le Niger.

(Extrait sonore : Annie Monard, Coordonatrice de la réponse d'urgence de la FAO à la menace acridienne ; propos recueillis par Frédéric Choinière)

Classé sous Environnement, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...