Côte d'Ivoire : le Conseil des droits de l'homme reconduit le mandat de Doudou Diène

Écouter /

Doudou Diène a été reconduit pour un an, comme Expert indépendant sur la situation des droits de l'homme en Côte d'Ivoire.

Le Conseil a décidé, ce vendredi à Genève, de reconduire le mandat de l’Expert indépendant sur la situation des droits de l’homme en Côte d’Ivoire pour un an. Il lui demande de continuer de fournir l’assistance technique sollicitée par le gouvernement ivoirien.

Le Conseil condamne énergiquement les attaques contre la population civile et contre les personnels de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire, en particulier l’assassinat, le 8 juin 2012, à Para, de sept Casques bleus alors qu’ils se portaient au secours de la population civile attaquée par des éléments armés non identifiés. 

Le Conseil salue la création, en juillet 2011, d’une Commission dialogue, vérité et réconciliation en Côte d’Ivoire, et prend note de la mise en place, également en juillet 2011, d’une Commission d’enquête chargée d’enquêter sur les faits et circonstances entourant les allégations d’abus graves et de violations des droits de l’homme après les élections présidentielles du 20 novembre 2010, et qui devrait s’attaquer aux causes de la violence et assurer l’équité de la justice pour tous les Ivoiriens touchés par lesdites violations des droits de l’homme. 

En tant que pays concerné, la Côte d’Ivoire a qualifié « d'acte barbare », l’attaque perpétrée par des forces rebelles à Para, localité à la frontière ivoiro-libérienne et qui a coûté la vie à plusieurs personnes du contingent onusien. Cet acte barbare met en relief la relative fragilité de la situation sécuritaire et humanitaire en Côte d’Ivoire, plus d’un an après la fin des hostilités, et ce, malgré les efforts déployés par les autorités pour restaurer un climat de sécurité.  Dans ce contexte, la normalisation du pays et l’instauration d’un ‘État de droit demeure une priorité pour le Gouvernement.  C’est pourquoi il a sollicité auprès du Conseil de sécurité l’extension du mandat de la Mission des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).  C’est dans ce même esprit qu’aujourd’hui, il demande au Haut-Commissariat et au Conseil des droits de l’homme de continuer à lui apporter toute l’assistance technique nécessaire en matière de droits de l’homme en reconduisant pour un an le mandat de l’Expert indépendant sur la situation des droits de l’homme en Côte d’Ivoire.

(Extrait sonore : Kouadio Adjoumani, Représentant permanent de la Côte D’ivoire auprès des Nations Unies à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...