Coopération pour le développement : un Forum de l'ONU pour réduire la pauvreté et accroître la durabilité

Écouter /

Un forum des Nations Unies pour la coopération en faveur du développement a débuté ce jeudi en mettant l'accent sur des avancées en matière de réduction de la pauvreté et de développement durable grâce à des partenariats entre les pays, les organisations de la société civile et le secteur privé.

“Ce n’est que par la collaboration, la cohérence et le partenariat que nous pourrons atteindre nos objectifs de développement», a déclaré le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, dans ses remarques devant le forum à New York ce matin.

Les deux jours du Forum 2012 de coopération pour le développement, organisé par le Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), rassemble des décideurs, des organisations de la société civile, des parlementaires, des autorités locales et les fondations afin d’examiner les tendances et les moyens de la coopération en faveur du développement. Le Forum permet de débattre des moyens pour améliorer la qualité et l’efficacité de cette coopération et accroître son impact sur les objectifs de développement.

Les participants aborderont également les questions de l’allocation de financement du développement, de coopération Sud-Sud et de l'instauration de nouveaux partenariats.

“L’économie mondiale est précaire, et le risque de récession persiste. Je suis préoccupé par le prix déjà élevé de la nourriture et le prix de l’énergie, qui ajoutent un fardeau sur ceux qui sont déjà très vulnérables, “a déclaré Ban Ki-mooon, avant d'ajouter :” Nous avons fait des progrès significatifs dans la réduction de la pauvreté extrême, mais nous avons beaucoup de travail à faire pour éliminer ces dures conditions de vie et les disparités ».

Le Secrétaire général a également défini cinq domaines d’amélioration que les pays devraient aborder lors du forum : l’intensification des efforts mondiaux pour atteindre les objectifs anti-pauvreté connus sous le nom des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), l’aide au développement aux pays qui en ont le plus besoin, en soulevant la charge de la conditionnalité de l’aide, améliorer la responsabilisation et la transparence, et en s’appuyant sur les engagements pris sur la durabilité.

“Le Troisième Forum pour la coopération pour le développement est une plate-forme unique permettant d’identifier les meilleures pratiques et de préparer le terrain pour la cohérence des politiques et une meilleure coordination», a dit Ban Ki-moon. “Ensemble, nous devons fournir une assistance au développement plus efficace et favorable aux pauvres.”

Dans ses remarques, le Président de l’ECOSOC, Milos Koterec, a souligné l’importance de la contribution du Forum pour la création d’un cadre cohérent et pour intégrer un cadre de développement après 2015, dans lequel la coopération pour le développement sert à des objectifs de développement plus durables.

“Nous devons tous unir nos forces pour réduire la pauvreté et répondre au contexte du développement qui évolue rapidement», a déclaré Milos Koterec. “L’importance croissante des différents acteurs du développement exige que nous gagnons une meilleure compréhension de leurs contributions respectives et que nous sachions comment renforcer les partenariats plus équilibrés.”

“Profitons de cette occasion et développons des solutions innovantes à la fois dans la durée et pour répondre aux nouveaux défis dans la coopération pour le développement,” a-t-il ajouté.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...