CICR/Syrie : le calvaire des réfugiés et déplacés internes se poursuit

Écouter /

Réfugiés syriens au Liban

Le calvaire des civils syriens continue. Les civils sont des milliers à fuir la violence chaque jour, a souligné le CICR, qui explique que, si certains parviennent à fuir la Syrie, d’autres trouvent refuge dans des bâtiments publics, dont des écoles.

Selon des chiffres du HCR datant du 18 juillet, 120 000 réfugiés syriens se trouvent en Jordanie, au Liban, en Turquie et en Irak. Depuis la mi-2011, le CICR et le Croissant-Rouge arabe syrien sont venus en aide à plus de 600 000 personnes touchées par la violence dans plusieurs régions syriennes, notamment à Deraa, Homs, Idlib, Hama, Alep et Damas-Campagne.

Le CICR en Coordination avec le Croissant Rouge syrien essaye d'apporter de l'aide aux déplacés internes, notamment ceux ayant trouvé abri dans les établissements scolaires et les bâtiments publics.

Samar El-Qadi, l'une des porte-parole du CICR à Beyrouth, explique que les agents du CICR opèrent dans des conditions difficiles, mais poursuivent le dialogue avec les autorités et les rebelles dans les zones de tension pour tenter de venir en aide aux populations civiles restées sur place.

Dans l'interview qu'elle a accordée à Maha Fayek, Samar El-Qadi revient également sur la coordination entre le CICR et le HCR au-delà des frontières syriennes, notamment au Liban, en Syrie et en Jordanie.

Pour plus de détails sur la situation des déplacés et des réfugiés syriens, écoutez la version intégrale de l'entrevue avec Samar El-Qadi, l'une des porte-parole du CICR à Beyrouth : Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...