Ban Ki-moon rend hommage aux victimes du génocide de Srebrenica

Écouter /

Une carte de la Bosnie-Herzégovine qui indique la République Srpska et les zones croates

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a rendu hommage jeudi aux victimes du massacre de Srebrenica, en Bosnie orientale, tuerie perpétrée en 1995 et qualifiée de génocide par la justice internationale.

Accompagné par Bakir Izetbegovic, le représentant musulman de la présidence tripartite de Bosnie-Herzégovine, Ban Ki-moon a déposé une gerbe de fleurs et s’est incliné devant un monument sur lequel sont gravés les noms des victimes enterrées.

Peu avant sa visite, l’Association des mères de Srebrenica avait qualifié la venue de Ban Ki-moon de “très importante, car un génocide a été commis sous le drapeau de l’ONU”.

“Si Ban Ki-moon et d’autres peuvent s’incliner devant les victimes, ils tireront les leçons du passé et Srebrenica ne pourra se reproduire nulle part ailleurs”, avait déclaré Munira Subasic, présidente de l’Association et qui a perdu 22 membres de sa famille, dont son époux et son fils, dans ce massacre.

Mercredi, dans un discours devant le Parlement bosnien, Ban Ki-moon  a affirmé que “les Nations Unies n’ont pas été à la hauteur de leurs responsabilités” durant la guerre de Bosnie et admis que la “communauté internationale a échoué à empêcher le génocide” de Srebrenica.

Ban Ki-moon qui achève par cette visite une tournée d’une semaine dans les pays de l’ex-Yougoslavie, a souligné que Srebrenica “résonne comme l’un des chapitres les plus noirs de l’histoire moderne”.

Mise en perspective de Maha Fayek, avec un extrait sonore de Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...