Territoires palestiniens: l'OIT préoccupée par la situation des travailleurs

Écouter /

La situation des travailleurs dans les territoires palestiniens occupés est extrêmement préoccupante, a révèle le rapport annuel de l’Organisation internationale du Travail (OIT), présenté lundi 4 juin.

C’est avant tout le résultat de la réalité de l’occupation sur le terrain et de l’expansion sans répit des colonies israéliennes, qui provoque un rétrécissement de l’espace de développement des Palestiniens, constate le rapport, soumis à la 101ème session de la Conférence internationale du Travail, qui se tient du 30 mai au 15 juin.

Ce constat est particulièrement vrai dans la « zone C » de la Rive occidentale, qui devrait former une partie essentielle du futur État palestinien. Couvrant 60% de la superficie de la Rive occidentale, cette zone continue d’être entièrement soumise au contrôle d’Israël. Les Palestiniens s’y voient refuser l’accès à leurs moyens de subsistance, ainsi qu’à leurs proches.

A l’occasion de la publication du rapport, Juan Somavia, le Directeur général de l'OIT, plaide pour une logique de paix et de développement basée sur une vision à long terme des intérêts en matière d’économie, d’emploi et de sécurité pour tous les travailleurs, aussi bien dans les territoires palestiniens occupés qu’en Israël.

Le rapport assure qu’il n’existe aucune alternative juste et viable à la fin de l’occupation des territoires palestiniens. « L’économie palestinienne a atteint des limites qui ne peuvent être dépassées sans agir sur les deux contraintes auxquelles elle se heurte: l’occupation et la séparation », rappelle le rapport.

Les perspectives d’emploi sont clairement l’un des principaux défis pour la jeunesse palestinienne, selon le rapport. L’an dernier, 53,5% des jeunes femmes et 32,2% des jeunes hommes âgés de 15 à 24 ans étaient au chômage. Étant donné que 71% des Palestiniens ont moins de trente ans, le rapport exhorte à agir immédiatement pour faire face à la crise de l’enseignement à Jérusalem-Est, pour faire cesser la démolition des écoles dans la Rive occidentale et enrayer l’érosion des compétences à Gaza.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...