Soudan du Sud : le PAM vient en aide à 190 000 réfugiés soudanais

Écouter /

Un groupe de réfugiés à Jammam, au Soudan du Sud (photo: UNHCR).

Les humanitaires redoutent une situation de plus en plus critique au Soudan du Sud et en appellent à une nouvelle contribution financière des donateurs. Sur le terrain, les organismes humanitaires doivent faire face à une hausse des arrivées de réfugiés ces dernières semaines dans l’Etat du Haut Nil. Selon le HCR, les arrivées se poursuivent en continu au nombre moyen de 1000 par jour. Dans leurs prévisions, les humanitaires avaient prévu que la population réfugiée au Soudan du Sud n’excéderait pas 135 000 personnes. Or, ce chiffre a été dépassé de près de 30 000 personnes.

Face à cette situation, le Programme alimentaire mondial a distribué, au mois de juin, des rations alimentaires à 112 000 réfugiés dans les camps au Soudan du Sud, notamment ceux de l’Etat du Haut Nil, dont plus de 30 000 qui sont arrivés récemment de l'Etat du Nil bleu.

Le PAM a commencé à distribuer de la nourriture riche en nutrition aux enfants de moins de cinq ans dans ces camps de réfugiés.  De façon générale, le PAM vient en aide à 190 000 réfugiés au Soudan du Sud, « c’est-à-dire un chiffre qui représente le double des prévisions initiales du PAM pour ses opérations en 2012 ».

Concernant le financement, le PAM a déjà reçu 254 millions de dollars mais il manque toujours 86 millions pour cette opération au Soudan du Sud.

Par ailleurs, le HCR avait indiqué vendredi dernier que l’état de santé de nombreux nouveaux réfugiés s'était très dégradé, et beaucoup d’enfants avaient besoin de soins de santé en urgence à cause de la malnutrition. Le HCR avait exprimé sa vive préoccupation concernant le taux de mortalité accru dans les camps de réfugiés. L'agence a ainsi mis en place une enquête initiale pour avoir une image plus complète de la situation. Les pénuries d’eau présentent un risque mortel, en particulier pour une population déjà affaiblie.

Outre les 190 000 réfugiés au Soudan du Sud, il y a également 36 500 réfugiés soudanais en Ethiopie.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole du Programme alimentaire mondial à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...