Somalie: les dirigeants somaliens tombent d'accord sur une constitution provisoire

Écouter /

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, Augustine Mahiga, a salué vendredi la signature d’un communiqué agréé par tous les dirigeants somaliens, une étape qu’il juge déterminante vers la fin de la transition. En annexe de ce communiqué figure la nouvelle constitution provisoire de cette nation troublée d’Afrique de l’Est.

« Je suis heureux de l’esprit de coopération et de compromis dont les signataires ont fait preuve en s’engageant collectivement en faveur de la fin de la transition », s’est félicité M. Mahiga, qui a ajouté qu’il n’y avait pas de temps à perdre alors que cette période expire dans moins de 60 jours.

Après des décennies de conflits, la Somalie s’est engagée dans un processus de réconciliation nationale marqué par la mise en œuvre, par les institutions fédérales de transition, d’une feuille de route, élaborée en septembre dernier, qui prévoit les mesures prioritaires à prendre avant le 20 août prochain.

Le « Communiqué conjoint de la réunion consultative des signataires du processus de fin de la transition » a été agréé par tous les signataires de la feuille de route vendredi après-midi à Nairobi, au Kenya, et comporte en annexe le nouveau projet de constitution officielle.

Cette réunion avait été convoquée pour régler un certain nombre de questions en suspens et finaliser les accords conclus lors de la réunion précédente, qui s’était déroulée à Addis-Abeba, en Éthiopie, du 21 au 23 mai derniers. À cette occasion, les dirigeants somaliens s’étaient mis d’accord pour créer une Assemblée nationale constituante, chargée d’entériner une nouvelle constitution somalienne en phase avec les exigences de la feuille de route.

Lors de la réunion de Nairobi, le Président des institutions fédérales de transition a également signé un décret établissant un cadre juridique pour conclure le processus constitutionnel par l’adoption provisoire de ce texte par l’Assemblée nationale constituante. En outre, tous les signataires ont adopté des protocoles prévoyant l’établissement d’un certain nombre de comités destinés à faciliter la fin de la période de transition.

L’Assemblée nationale constituante se réunira dans la capitale somalienne, Mogadiscio, du 12 au 20 juillet, et conclura ses délibérations en adoptant le projet de constitution provisoire avant de le soumettre finalement par référendum à l’approbation du peuple somalien.

« Il est temps pour nous de faire passer ce processus de la sélection à l’élection », a résumé le Représentant spécial.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Classé sous Conseil de sécurité, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...