Soeur Angélique Namaika : lutter contre la LRA par la réinsertion sociale des victimes à Dungu, en RDC

Sœur Angélique Namaika lutte à sa manière contre l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), dans la région de Dungu, en République démocratique du Congo. À titre de Coordonnatrice de l'Association Mama Bongisa – Centre de réinsertion et d'appui au développement (CRAD), elle œuvre à réintégrer les victimes de la LRA dans la société congolaise. Le 26 juin dernier, elle participait à une conférence de presse au Siège des Nations Unies, portant sur une nouvelle stratégie de l'ONU et de l'Union africaine pour mieux lutter contre la LRA dans les territoires où elle est présente, soit l'Ouganda, la République centrafricaine, la RDC et le Soudan du Sud.

Le CRAD offre différents programmes aux femmes et enfants victimes de la LRA. Les différents volets du programme vont de l'alphabétisation aux cours de pâtisserie, en passant par l'enseignement des techniques de coupe et de couture. Ces activités génératrices de revenus contribuent à la réinsertion des victimes mais aussi, espère Sœur Namaika, elles les aident à oublier un tant soit peu les atrocités qu'elles ont pu subir dans la brousse, sous la menace de la LRA.

Le Centre géré par Sœur Namaika travaille également avec les organisations non gouvernementales internationales pour réintégrer les anciens enfants-soldats qui ont pu échapper à la LRA, leur permettant notamment de poursuivre leur formation scolaire.

(Interview : Sœur Angélique Namaika, Coordonnatrice de l'Association Mama Bongisa – Centre de réinsertion et d'appui au développement ; propos recueillis par Frédéric Choinière)

Le dernier journal
Le dernier journal
24/04/2014
Loading the player ...