Saint-Pétersbourg : ouverture de la 36ème session du Comité du patrimoine mondial

Écouter /

Alors que l’UNESCO célèbre cette année le 40e anniversaire de la Convention du patrimoine mondial, la 36e session du Comité du patrimoine mondial s'est ouverte en évoquant les défis qui se posent à la préservation du patrimoine. La session, qui s'est ouverte à Saint-Pétersbourg le 24 juin se poursuivra jusqu'au 6 juillet.

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a expliqué les défis que pose la préservation des sites du patrimoine mondial face aux pressions croissantes qui pèsent sur elle. « La crédibilité du processus d'inscription des sites du patrimoine mondial doit être absolue à tous les stades, et c'est principalement sur les Etats parties que repose cette responsabilité », a souligné Irina Bokova. Elle a rappelé l'«idée révolutionnaire» à l'origine de la Convention du patrimoine mondial, grâce à laquelle « se dessine depuis 40 ans une nouvelle carte du monde – une carte de la paix, un cadre pour les échanges culturels qui comprend près d'un millier de sites à travers le monde.»

Rappelant les principes d’excellence scientifique et d’impartialité qui préside au processus d’inscription des nouveaux sites, la Directrice générale a exhorté tous les participants à « agir et penser en visionnaire pour régénérer la Convention du patrimoine mondial et faire face aux défis du 21e siècle », en particulier en ce qui concerne le développement durable et le maintien de la paix.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous Culture et éducation, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...