RDC: les évêques de Bukavu déplorent les conséquences de la mutinerie sur la population aux Kivu

Écouter /

Les populations fuyent leurs villages à cause des combats entre les FARDC et les groupes rebelles. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Dans un message intitulé « A quand la paix à l'Est de la RDC ? », publié mercredi 6 juin, les évêques catholiques de Bukavu demandent aux autorités politiques de mettre fin aux combats entre militaires et groupes armés dans les deux provinces du Kivu, en République démocratique du Congo (RDC).

Depuis le début du mois d'avril, des combats opposent les militaires congolais aux mutins considérés comme proches du général rebelle Bosco Ntaganda ainsi que d'autres mutins du Mouvement du 23 mars (M23).

Selon les prélats, ces affrontements causent « une misère sordide des populations ». Les évêques catholiques appellent les autorités à rester vigilantes « vis -à -vis des forces centrifuges internes et externes qui cherchent à balkaniser la RDC ».

Ils s'inquiètent des déplacements massifs des populations dans les pays voisins et dans d'autres localités à la suite de ces combats.

Les signataires de ce communiqué estiment que ces combats sont accompagnés d'une intensification du banditisme armé qui se manifeste par le phénomène de coupeurs de route, de fleuve et de lac.

Ils exhortent les autorités congolaises à tout mettre en œuvre pour que « sur l'ensemble du territoire national, les citoyens célèbrent le 52ème anniversaire de l'indépendance (le 30 juin) dans la paix et la dignité ». Ce message a été publié à l'issue de l'assemblée ordinaire des évêques catholiques de la province ecclésiastique de Bukavu qui s'est tenue du 28 mai au 2 juin 2012.

(Mise en perspective : Etienne Muindo de Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...