RDC: le Premier ministre satisfait du partenariat FARDC-MONUSCO

Écouter /

Le Premier ministre Matata Ponyo. Photo:Radio Okapi/ Ph. Jean Decky Kihonsa

Avant son retour à Kinshasa, le samedi 9 juin, le Premier ministre Matata Ponyo s'est dit satisfait du partenariat entre les militaires congolais et les forces de la Monusco dans la préservation de la paix et de la sécurité dans l'Est de la RDC. Ces forces conjointes protègent notamment la cité stratégique de Bunagana contre d'éventuels assauts des mutins du mouvement du 23 mars (M23).

« Nous sommes satisfaits de la collaboration entre les militaires congolais et les forces de la Monusco », a déclaré Matata Ponyo au cours d'une conférence de presse à Goma.

Le Premier ministre congolais a dit avoir constaté ce « partenariat constructif lorsque le patron des opérations des FARDC sur le front, le colonel Yav, a eu à expliquer la topographie militaire au même titre que ses collègues des forces de la Monusco ».

Il a affirmé, par ailleurs, que lors de sa visite à Bunagana, il a entendu le crépitement des balles et les détonations des mortiers.

Le chef du gouvernement congolais, accompagné de onze de ses ministres, a effectué la semaine dernière une visite de trois jours au Nord-Kivu pour évaluer la situation sécuritaire dans cette province où s'affrontent depuis le mois d'avril des mutins fidèles au général rebelle Bosco Ntaganda ainsi que d'autres réunis au sein du Mouvement du 23 mars (M23), aux militaires congolais.

Au cours d'une conférence de presse organisée à Goma, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende a affirmé, samedi 9 juin, qu'entre deux et trois cents hommes qui combattent dans les rangs du M23 ont été recrutés et formés au Rwanda avant d'être déployés vers les zones des combats en territoire congolais.

(Extrait sonore : Matata Ponyo, Premier ministre de la RDC; propos recueillis par nos confrères de Radio Okapi)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...