RDC: le HCR accélère le rapatriement des réfugiés angolais

Écouter /

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé vendredi 8 juin qu’il a rapatrié près de 14.000 réfugiés angolais depuis novembre dernier et qu'elle accélère le rythme des retours avant que le statut de réfugié ne se termine pour des dizaines de milliers d’Angolais à la fin du mois de juin.

Le HCR a annoncé que le statut de réfugié prendra officiellement fin le 30 Juin pour les personnes qui ont fui l’Angola entre 1965 et 1975, lors de la guerre d’indépendance et de la guerre civile qui a suivi, et qui a pris fin en 2002.

Au 2 Juin dernier, plus de 13,700 Angolais étaient rentrés avec l’aide du HCR, y compris plus de 11.000 ressortissants de la République démocratique du Congo (RDC). Quelque 35.000 autres ont demandé de l’aide pour effectuer leur retour avant la fin de statut de réfugié.

La recommandation de mettre fin au statut de réfugié pour les Angolais a été faite en Janvier 2012 sur la base des améliorations fondamentales dans la situation du pays. Une grande partie des 600.000 personnes qui ont fui l’Angola vers les pays voisins sont déjà rentrées chez elles. Depuis la mi-mai, le HCR a doublé la taille des convois de rapatriement de la RDC pour les réfugiés de retour dans le nord de l’Angola.

Le HCR explique qu’actuellement 1200 personnes sont rapatriées par semaine. Ces réfugiés se déplacent de Kinshasa, la capitale de la RDC, ainsi que de Kimpese dans le Bas-Congo et Dilolo dans la province du Katanga, dans le sud-est de la RDC. Ils se dirigent vers la province d’Uige dans le nord de l’Angola d'où proviennent la plupart des réfugiés.

(Extrait sonore : Fatoumata Lejeune-Kaba, porte-parole du HCR à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...