Point de presse sur la Syrie : « Le Plan Annan demeure au centre de nos efforts », réaffirme Ban Ki-moon

Écouter /

Après une journée marquée par un long débat sur la situation en Syrie, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon,  Nabil el-Araby, le Secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Kofi Annan, l'Envoyé spécial conjoint de l’ONU et de la Ligue des États arabes pour la Syrie, ainsi que des représentants des membres du Conseil de sécurité ont répondu aux questions des journalistes au Siège des Nations Unies à New York.

Ban Ki-moon a indiqué que la situation en Syrie continue de se détériorer et ce jeudi 7 mai, un autre massacre s'est ajouté à l'horrible réalité sur le terrain.

« Les Syriens sont en train de saigner. Ils sont furieux. Ils veulent la paix, la dignité et par dessus tout, ils veulent l'action » a souligné Ban Ki-moon devant les médias.

Le Secrétaire général de l'ONU a déclaré que Nabil-el Araby, Kofi Annan et lui-même sont convaincus que la situation en Syrie est explosive. « La Communauté internationale doit reconnaitre toutes ces réalités et doit agir. Le Plan Annan demeure au centre de nos efforts et nous continuons à supporter ce Plan » a-t-il déclaré.

Compte tenu de la détérioration de la situation sur le terrain, Ban Ki-moon s'est dit ouvert à plus de discussions sur le plan international. A cet égard, le prochain Sommet du G20 offre, selon lui, une occasion importante de discuter en profondeur de la situation en Syrie.

« La violence doit cesser en Syrie. Nous avons besoin d'une transition qui réponde aux aspirations du peuple syrien », a-t-il conclu.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...