Myanmar : l'OIT lève les restrictions

Écouter /

L'Organisation internationale du Travail (OIT) a levé ses restrictions sur la pleine participation du Myanmar à ses activités et a décidé d'examiner l'année prochaine les progrès accomplis en vue de l'élimination du travail forcé dans le pays.

Cette décision, prise par la Conférence internationale du Travail au cours de sa session annuelle à Genève, intervient à la veille de l'intervention de Daw Aung San Suu Kyi, la Présidente de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) et membre du Parlement du Myanmar qui s'adressera à la plénière de la Conférence internationale du travail jeudi 14 juin.

Depuis 1999, par une décision de la Conférence, le Myanmar ne bénéficie plus de la coopération technique de l'OIT, sauf s'il s'agit expressément de combattre le travail forcé. Le Myanmar n'a pas non plus été invité à participer aux réunions ou activités du BIT sur les différentes questions concernant le monde du travail.

La Conférence a demandé qu'on accorde toute l'attention nécessaire aux priorités du Myanmar en matière de coopération technique. Les priorités qui ont déjà été fixées concernent la réalisation pleine et entière de la liberté syndicale ainsi que l'éradication du travail forcé.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...