Lutte contre le terrorisme : combattre l'attrait et l'intolérance

Écouter /

Nassir Abdulaziz Al-Nasser, Président de l'Assemblée générale des Nations Unies (Photo ONU/Evan Schneider)

Durant les trois prochains jours, la coordination de la lutte contre le terrorisme va être au centre de réunions majeures au Siège de l'ONU à New York. Avec en guise de prologue, un séminaire organisé ce mercredi sur les thèmes du dialogue, de la compréhension et de la lutte contre l'attrait exercé par le terrorisme.

En début de réunion, dans son message de bienvenue, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exhorté les participants à dépasser les approches sécuritaires traditionnelles et à combattre la haine et l'intolérance.

Un message venu en écho à celui du Président de l'Assemblée générale qui a lancé les débats. Nassir Abdulaziz Al-Nasser a fait valoir que pour contrer efficacement l'attrait du terrorisme, il faut mettre en œuvre des mesures pratiques et durables adaptées à chaque situation locale et régionale. Il ne saurait y avoir une approche unidimensionnelle.

Par ailleurs, il importe de développer une compréhension meilleure et plus profonde de la façon de combattre l'intolérance, les facteurs idéologiques, la marginalisation sociale et la discrimination des communautés minoritaires. Ce sont quelques-uns des facteurs qui conduisent à la radicalisation. Et en les examinant, la communauté internationale sera mieux à même d'identifier les meilleures politiques permettant de relever ces défis. Il faut aussi aborder les questions connexes de la « déradicalisation », de la réhabilitation dans les milieux carcéraux, et des efforts pour vaincre l'extrémisme violent.

(Extrait sonore : Nassir Abdulaziz Al-Nasser, Président de l'Assemblée générale des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...