Journée mondiale des réfugiés : l'exemple de la Côte d'Ivoire pays d'origine et d'accueil

Écouter /

Photo : UNHCR

Comme chaque année, les Nations Unies et leurs partenaires célèbrent le 20 juin la Journée mondiale des refugiés. Le thème retenu pour l'édition 2012 : “un seul refugié privé d'espoir, c'est déjà trop”.

Selon un rapport statistique publié par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les refugiés (HCR), l'année 2011 a vu un nombre record de 800 000 nouveaux réfugiés généré par une série de crises humanitaires sans précédent.

Ainsi, pour la seule Côte d'Ivoire, l'on note que près de 49 .000 Ivoiriens se sont réfugiés dans les pays limitrophes. Mais, dans le même temps, le pays accueille depuis plusieurs années de nombreux réfugiés, originaires notamment du Libéria.

Pour les cérémonies officielles marquant la Journée mondiale en Côte d'Ivoire se sont déroulées à Tabou, dans l'ouest du pays.

Dans le message qu'il a adressé à l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, Ban Ki-Moon, le Secrétaire général des Nations Unies rappelle qu'en 2011, « plus de 42 millions de personnes dans le monde ont été contraintes de fuir leur domicile et leur communauté. Rien qu’au cours de ces 18 derniers mois, plus d’un million de personnes ont fui leur pays en raison d’une série de conflits en Côte d’Ivoire, en Libye, au Mali, en Somalie, au Soudan et en Syrie. Loin de n’être que des statistiques, ces chiffres représentent des individus et des familles dont la vie a été bouleversée, les communautés détruites et dont l’avenir est incertain. »

(Interview : Ann Encontre, Représentante du HCR en Côte d'Ivoire; propos recueillis par Delphine Bohews Fean, ONUCI-FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...