Haïti : la contribution de la MINUSTAH à la paix ; un entretien avec Hervé Ladsous

Écouter /

Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix

Dans un entretien avec Maha Fayek, Hervé Ladsous, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, explique qu'en Haïti la consolidation de la paix est toujours nécessaire. La Mission de l'ONU pour la stabilisation en Haïti (MIINUSTAH), continuera d'appuyer la reconstruction du pays et la formation de la police nationale. La réduction de ses effectifs est un signe de retour à la normale et à la stabilité, mais le pays de Toussaint l'ouverture a toujours besoin de l'ONU.

Le Conseil de sécurité avait autorisé le déploiement d'une force multinationale pour faciliter le retour rapide des autorités haïtiennes légitimes, maintenir la sécurité et la stabilité dans le pays et promouvoir l'état de droit. Au cours de présence de la MINUSTAH dans ce pays, des faits positifs ont été enregistrés, notamment le rétablissement d'un degré de démocratie, avec la première passation des pouvoirs de manière pacifique entre deux présidents démocratiquement élus. Il y a aussi le développement d'une société civile multiforme et sa participation croissante à l'instauration d'une culture politique fondée sur des valeurs démocratiques. En 2012 cette Mission est à son maximum au niveau de ses ressources de ses troupes mobilisées. Alors, est-elle prête à partir? C’est la question posée à Roger Ladsous par Maha Fayek.

(Extrait sonore : Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix ; propos recueillis par Maha Fayek)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...