États-Unis : l'OIT salue la réforme du système de santé, déclarée constitutionnelle

Écouter /

Aux États-Unis, la loi réformant le système de santé, qui vient d’être déclarée constitutionnelle par la Cour suprême, peut grandement contribuer à étendre la couverture médicale, dont sont privés environ 30 millions de personnes dans ce pays, a estimé vendredi l’Organisation internationale du Travail (OIT).

« La nouvelle législation peut certainement aider les personnes qui n’ont pas accès à des soins de santé et va complètement dans le sens des efforts que l’OIT déploie pour universaliser la protection sociale », s’est félicitée Xenia Scheil-Adlung, Coordinatrice des politiques de santé au sein du Département de la sécurité sociale de l’OIT.

La décision que vient de prendre la Cour suprême des États-Unis pour valider la loi sur l’assurance-maladie du Président Barack Obama a suscité un débat public passionné dans tout le pays.

«Les États-Unis étaient à la traine par rapport à beaucoup d’autres pays en matière de couverture de santé de sécurité sociale, surtout en cette période où la crise économique n’a fait qu’accroître les besoins», a rappelé le Xenia Scheil-Adlung.

L’assurance santé – qui est tout l’enjeu de cette nouvelle loi américaine – est le premier pilier de ce que l’OIT définit comme le « socle de protection sociale », c’est-à-dire un ensemble de droits fondamentaux que les États doivent garantir dans le domaine de la protection sociale.

L’OIT a récemment adopté une nouvelle recommandation internationale sur les socles de protection sociale. Xenia Scheil-Adlung a par ailleurs estimé que la controverse soulevée par la loi sur le système de santé aux États-Unis est réalité une bonne chose.

« La nouvelle recommandation de l’OIT établit clairement que les besoins en matière de protection sociale doivent être déterminés au niveau national et doivent être discutés avec l’ensemble des parties concernées, y compris la société civile. Le débat actuel qui se déroule aux États-Unis autour de la protection sociale peut être bénéfique à cet égard », a-t-elle précisé.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...