Droits humains : comment les protéger dans un contexte multiculturel, selon Doudou Diène

Écouter /

Doudou Diène, le Rapporteur spécial de l'ONU sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l'intolérance qui y est associée

A Genève, un panel sur la promotion et la protection des droits de l'homme s'est réuni vendredi 29 juin. Doudou Diène, le Rapporteur spécial de l'ONU sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l'intolérance qui y est associée, s'y est exprimé sur la multi-culturalité.

Selon lui, les sociétés multiculturelles sont le résultat de processus historiques qui dans la dynamique de leurs constructions ont mis en contact peuples, cultures, religions. Ces rencontres et mises en commun se sont déroulées à l'intérieur d'un cadre de sociétés dont l'organisation progressive à produit, à travers l'histoire, une structure politique d'organisation et de fonctionnement, la nation. Le mécanisme d'organisation de cette structure s'est, en général articulé autour d'un facteur de reconnaissance, de rassemblement et d'unité : l'identité nationale. La corrélation ou le lien entre ces deux notions, identité et nation, s'est traduite, à travers des processus de constructions identitaires, dans la durée, basées sur l'instrumentalisation de l'histoire, de la mémoire, de la langue, de la culture et la religion, par une notion politique et juridique, l'Etat-Nation, qui a structurée la plupart des sociétés modernes .

Doudou Diène recommande trois stratégies pour préserver et la promouvoir les droits de l'homme dans un contexte multiculturel. Il s'agit selon lui du combat juridique contre toutes les formes de discrimination générées par la tension entre identité et diversité dans le processus multiculturel. Il s'agit aussi de la promotion politique et légale de l'égalité entre toutes les communautés ; et enfin de la promotion politique et culturelle des interactions entre les communautés.

(Extrait sonore : Doudou Diène, le Rapporteur spécial de l'ONU sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l'intolérance qui y est associée)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...