Côte d'Ivoire : l'admission au PPTE du FMI peut contribuer à réconciliation nationale

Écouter /

Une fève de cacao. La réforme de l'industrie du cacao en Côte d'Ivoire était une des conditions préalables à l'allègement de la dette par le FMI (Photo : Zhao Yingquan/Xinhua Press)

L'Initiative « PPTE » signifie pays pauvre très endetté. La Côte d'Ivoire a atteint le point d'achèvement après la décision favorable rendue mardi 26 juin par le Conseil d'administration du Fonds Monétaire International (FMI). En attendant la décision de la Banque Mondiale, que certains considèrent comme une simple formalité, des spécialistes des questions d'économie et de développement se prononcent déjà.

C'est le cas de Mamadou Koulibaly. Cet homme politique et professeur agrégé d'économie, dans une interview accordé mardi 26 juin à ONUCI FM, a tenu à féliciter le gouvernement ivoirien pour ce résultat. Le président du parti « Liberté et Démocratie pour la République », a indiqué que c'est une bonne nouvelle qui peut contribuer à la réconciliation ivoirienne. Il a rappelé que l'argent généré par l'atteinte du point d'achèvement doit prioritairement être investi en faveur des populations défavorisées. Mamadou Koulibaly a donc appelé à la rigueur dans la gestion de cet argent.

(Extrait sonore : Mamadou Koulibaly, professeur agrégé d'économie et président du parti « Liberté et Démocratie pour la République » ; propos recueillis par nos confrères d'ONUCI-FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...