Côte d'Ivoire : des ex-combattants de l'Ouest remettent leurs armes

Écouter /

Les ex-combattants de la région ouest de la Côte d’Ivoire, qui avaient participé aux affrontements armés au plus fort de la crise, ont commencé à déposer les armes de guerre, auprès de la Commission nationale de lutte contre les armes légères et de petit calibre (COMNAT-ALPC)

Sept armes à feu, 946 munitions, et 3 grenades ont été recueillies pendant 2 jours d’opération de dépôts volontaire d’armes, organisée par l’ONUCI et la Commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères et de petits calibres(Com Nat-ALPC), à Danané, en Côte d'Ivoire.

Sur Soixante-et-un ex-combattants traités, sept cartes de démobilisés ont été délivrées.

Lors de cette opération, le Secrétaire de la Sous-commission Opération-Sécurité de la COMNAT-ALPC, le commissaire Léon Djokouéhi a rassuré les ex-combattants qu’il n’y aura pas de représailles à leur encontre après les dépôts. Il a expliqué que ceux-ci bénéficieront de cartes de démobilisés utiles pour leur réinsertion dans le tissu socio-économique.

L’opération de dépôt volontaire d’armes a été instaurée par les autorités sécuritaires ivoiriennes pour lutter contre la prolifération des armes et l’insécurité post-crise. Elle bénéficie de l’appui de plusieurs partenaires dont l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

Des séances similaires se sont déjà déroulées dans des communes d’Abidjan et dans plusieurs villes du pays.

A ce jour, plus de 2.000 ex-combattants ont déposé volontairement environ 1.500 armes et plus de 50.000 munitions.

(Extrait sonore : Ali Touré, correspondant d’ONUCI-FM dans la région du Tonpki, Côte d'Ivoire)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...