Andrei Netto : pour la protection des journalistes

Écouter /

Andrei Netto

Andrei Netto, correspondant à Paris du quotidien brésilien « O Estado de São Paulo », a récemment été invité au siège des Nations Unies à New York, pour participer à une conférence sur la protection des journalistes pendant les conflits, cinq ans après l'adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 1738 sur cette question.

Le journaliste brésilien avait été arrêté et détenu en Libye en février 2011 par une milice loyale au colonel Kadhafi. A New York, il a eu l’occasion de plaider aussi pour la protection des journalistes au-delà des conflits, dans le contexte des pays démocratiques où l'impunité règne face aux crimes contre les journalistes, tels que le Mexique et le Brésil.

Dans la deuxième partie de l'interview qu'il a accordée à Cristina Silveiro, Andrei Netto évalue le traitement qu'il a subi lors de sa propre détention et revient sur la pertinence de la résolution et des Nations Unies par rapport à la protection des journalistes.

(Extrait sonore : Andrei Netto, correspondant à Paris du quotidien brésilien « O Estado de São Paulo »; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Écoutez la première partie de l'entrevue avec Andrei Netto, qui raconte sa détention en Libye et ses motivations professionnelles en tant que journaliste couvrant les conflits. Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...